Une question de mobilisation

Ottawa - le 29 mai 2012

Le jeudi 31 mai, je vais comparaître devant le Comité permanent des anciens combattants (ACVA) de la Chambre des communes pour parler des initiatives de transformation en cours à Anciens Combattants Canada. Mes comparutions devant les comités parlementaires, tant ceux de la Chambre des communes que ceux du Sénat, sont pour moi une occasion de parler directement aux décideurs, de faire connaître les questions touchant les vétérans et d’accroître la sensibilisation aux défis auxquels se heurtent la communauté des vétérans. Mes déclarations, tout comme celles des autres témoins invités à comparaître devant l’ACVA), seront examinées et compilées par les membres du Comité, qui, par la suite, rédigeront un rapport et formuleront des recommandations fondées sur nos témoignages.

Les comités sont importants pour plusieurs raisons : 

  • Ils permettent l’examen exhaustif de questions complexes, une tâche qui se prête mieux aux petits groupes;

  • Ils donnent à leurs membres l’occasion d’écouter directement les Canadiens et les experts et de voir leurs déclarations versées au dossier public;

  • Ils permettent à leurs membres de connaître des politiques et des programmes en détail.

De novembre 2011 à mars 2012, le Comité permanent des anciens combattants de la Chambre des communes a étudié la prestation de services de santé et de mieux-être de première ligne aux vétérans canadiens. Dans le cadre de ce processus, j’ai comparu devant le Comité le 8 mars 2012. La semaine dernière, le Comité a publié son rapport, intitulé De meilleurs services pour une meilleure qualité de vie des vétérans et de leur famille.

Les constatations et les recommandations formulées dans les rapports des comités aident souvent le Bureau à cerner les questions qu’il poursuivra dans l’avenir. Le rapport de l’ACVA) est truffé de liens vers la transcription des témoignages individuels, ce qui permet aux lecteurs de voir exactement les questions qui ont été posées ainsi que les réponses données. Non seulement ce dialogue fait-il mieux connaître le travail des ministères pertinents auprès du Parlement, mais il rend le Ministère et les membres du Comité redevables à vous, les citoyens, de par les témoignages directs fournis. Rien d’autre ne permet à la population canadienne d’obtenir un aperçu aussi complet des rouages des ministères, organismes et tribunaux gouvernementaux dans le confort de leur foyer. On peut écouter ou regarder en direct les témoignages faits devant les comités sur le site ParlVU; la transcription des séances est généralement publiée dans les deux semaines suivant la séance.

En plus d’autres sources, le Bureau utilise les témoignages faits devant les comités pour se faire une meilleure idée de ce qui se passe au Ministère et dans la communauté des vétérans en général pour pouvoir établir ses priorités et centrer ses activités. Les examens de questions d’ordre systémique que font le Bureau et les rapports qui en résultent s’ajoutent souvent aux rapports des comités en fournissant des éléments de preuve et des recommandations ciblées sur un sujet donné. Parfois, comme ce fut le cas de notre récent rapport intitulé Le droit des vétérans à un processus décisionnel équitable, le travail du Bureau sert de catalyseur d’une étude ou d’un examen lancé par les membres du Parlement.

Le processus des comités parlementaires est un moyen puissant de mobiliser les citoyens. Dans un blogue que je publierai plus tard, j’expliquerai en quoi nous pouvons tirer parti de ce processus pour chercher le changement. Je vous reviendrai sur le sujet après ma comparution devant le Comité.

Guy

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour cet article.