Une occasion unique, quoique fugace

Ottawa – le 14 juin 2013

Une occasion unique – mais fugace – se présente à nous.

Grâce à l’adoption de la Loi améliorant la Nouvelle Charte des anciens combattants (projet de loi C-55), le 3 octobre 2011, et aux modifications apportées au Règlement sur les mesures de réinsertion et d’indemnisation des militaires et vétérans des Forces canadiennes, communément appelé la « Nouvelle Charte des anciens combattants », le gouvernement du Canada a apporté plusieurs améliorations bien nécessaires aux avantages offerts aux vétérans, notamment l’accroissement du montant minimal de l’allocation pour perte de revenus; l’accroissement du soutien financier mensuel accordé aux vétérans les plus grièvement blessés ou malades qui sont incapables de travailler; l’amélioration de l’accès à l’allocation d’incapacité exceptionnelle et à l’allocation pour déficience permanente – des allocations mensuelles versées aux vétérans grièvement blessés ou malades; et de nouvelles options de paiement pour l’indemnité d’invalidité. Ces changements constituaient la première étape franchie par le gouvernement du Canada pour démontrer que la Nouvelle Charte des anciens combattants est réellement une « charte évolutive ».

Le projet de loi C-55 comprenait également une disposition selon laquelle un examen approfondi de la Loi améliorant la Nouvelle Charte des anciens combattants devait être fait par tout comité du Sénat ou de la Chambre des communes désigné ou constitué à cette fin, dans les deux ans suivant son entrée en vigueur. Cet examen offre une occasion unique d’élargir l’examen parlementaire de la Nouvelle Charte des anciens combattants et ses lacunes, puis de créer et d’institutionnaliser un processus d’examen périodique et axé sur l’avenir en vue d’évaluer les besoins de nos anciens combattants et vétérans et de leur famille.

Le temps est venu d’agir. Il se dégage un important consensus parmi les intervenants de la communauté des vétérans sur l’urgence d’effectuer d’autres changements à la Nouvelle Charte des anciens combattants, plus particulièrement en ce qui concerne la transition de la vie militaire à la vie civile.

Ce n’est pas le moment de rester silencieux, c’est le moment d’agir. Il faut faire en sorte que de nombreuses voix s’élèvent d’un commun accord, afin de s’assurer qu’on tire pleinement avantage de cette occasion unique d’améliorer le sort des anciens combattants et vétérans du Canada et de leur famille.

Guy

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

Andre said:

Recent cut backs from the revision of 2011 to the VIP Program now paying only 50% of our expenses versus 75% when the program first started is now causing more stress financially to low income veterans then before. They got use hooked on two most needed services being housekeeping and groundkeeping in order to keep our homes and now because of the heavy debts caused by our current government we have to pay more to get the same service as before. Totally unfair cut backs that will cause many veterans to reduce the amount of services from our providers in order to meet our monthly budget and they wonder why the young generation at large is unwilling to join the Canadian Forces nowadays seeing the way veterans are treated after.

23 juillet 2013 1:39 PM

wondering veteran said:

If this is such a unique opportunity when or will you be scheduling a town hall on Vancouver Island?

24 juin 2013 11:42 PM

Bureau de l'ombudsman des vétérans

L’ombudsman a visité la Colombie?Britannique en 2012, et, en ce moment, aucune assemblée publique n’est prévue pour l’île de Vancouver. Dès que des activités sont prévues, nous mettons à jour le calendrier de l’ombudsman affiché sur notre site Web, alors consultez?le souvent. Entre?temps, si vous aimeriez organiser une assemblée publique de l’ombudsman dans votre région, n’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse communication@ombudsman-veterans.gc.ca.

8 juillet 2013 3:57 PM

Cathie said:

Earnings loss needs to be higher. I cannot live on $2200.00 a month.

22 juin 2013 10:27 PM