Le moment est venu d’avoir un moment héroïque

Ottawa, le 11 mars 2014

Le jeudi 6 mars, le Comité permanent des anciens combattants de la Chambre des communes a poursuivi son examen de la Nouvelle Charte des anciens combattants en entendant les témoignages de Gordon Moore et de Brad White, respectivement président national et secrétaire national de la Légion royale canadienne, ainsi que ceux de Gordon Jenkins et de Percy Price, respectivement président et directeur par intérim de défense des droits de l’Organisation canadienne des vétérans de l’OTAN. Les témoignages de ces représentants hautement avertis d’organisations des vétérans comportaient quelques thèmes récurrents, qui auront, je l’espère, marqué les membres du Comité.

Le premier thème récurrent concerne les priorités dont doit tenir compte le Comité. Comme je l’ai mentionné dans les blogues précédents, les deux examens et les deux rapports publiés par mon bureau depuis le mois d’avril de l’année dernière, c’est-à-dire Amélioration de la Nouvelle Charte des anciens combattants : le rapport, Amélioration de la Nouvelle Charte des anciens combattants : l’analyse actuarielle, Amélioration de la Nouvelle Charte des anciens combattants : l’examen parlementaire et Investir dans la formation professionnelle des vétérans, mettent en évidence des secteurs spécifiques de programme de la Nouvelle Charte des anciens combattants qui doivent être traités en priorité.

S’exprimant au nom de plus de 320 000 membres de la Légion royale canadienne, le président national, Gordon Moore, a mentionné aux membres du Comité que les principales lacunes cernées dans ces rapports ont été au premier plan des activités de défense des droits de la Légion depuis plusieurs années. Il a ajouté qu’en mai 2013, le Groupe consultatif d’anciens combattants, comprenant 20 organisations d’anciens combattants, avait fait parvenir une lettre au ministre des Anciens combattants en y soulevant des priorités similaires. Plus particulièrement, il a mis l’accent sur la position unanime des 20 groupes de vétérans.

M. Moore a aussi indiqué qu’en octobre 2013, le même Groupe consultatif d’anciens combattants avait réitéré ces priorités au gouvernement. Le Groupe a convenu à l’unanimité qu’il était temps que ce gouvernement : « […] ait son moment héroïque et saisisse l’occasion de faire ce qui est juste pour nos vétérans et leurs familles. » En conclusion de son témoignage, M. Moore a signalé que « [l]es groupes d’anciens combattants, le Comité consultatif de la Nouvelle Charte des anciens combattants, le Vérificateur général, le Comité permanent des anciens combattants et l’Ombudsman des vétérans, [ont tous] déclaré depuis 2006 que ce gouvernement se devait, de façon prioritaire, de résoudre les importantes lacunes financières liées à la Nouvelle Charte des anciens combattants. » Cette déclaration a été appuyée par M. Jenkins, président de l’Organisation canadienne des vétérans de l’OTAN.

Le deuxième thème récurrent concerne la mesure dans laquelle la Nouvelle Charte des anciens combattants a besoin d’être examinée avant que des mesures puissent être prises. Il convient ici de reprendre ma déclaration de mon blogue de la semaine dernière sur l’examen parlementaire de la Nouvelle Charte des anciens combattants : « Après 15 réunions tenues au cours de la présente session parlementaire, le Comité permanent des anciens combattants étudie toujours la question en consultant des vétérans, les organisations qui les représentent et le personnel du Ministère. En temps normal, cette démarche serait vue d’un bon œil, mais, compte tenu de toutes les preuves dont dispose déjà le Comité, le temps n’est-il pas venu de se concentrer non plus sur les consultations mais bien sur la recherche de solutions? »  

Dans sa présentation au Comité, M. Moore en appelle au gouvernement pour qu’il accélère l’examen de la Nouvelle Charte des anciens combattants. Bien qu’il reconnaisse l’importance de mener un processus d’examen parlementaire ouvert et transparent et de permettre aux groupes de vétérans, aux vétérans et à leur famille de se faire entendre auprès du Comité, M. Moore met aussi l’accent sur les problèmes urgents qui nécessitent des mesures immédiates.

Pendant son témoignage, M. Moore a informé le Comité que la Légion royale canadienne abondait dans le sens de l’Ombudsman des vétérans en ce qui a trait aux lacunes que contient la Nouvelle Charte des anciens combattants. Il a affirmé que les rapports de l’Ombudsman étaient bien documentés, fondés sur les données probantes et étayés par une analyse actuarielle et indépendante et que, par conséquent, ils devraient servir de base de référence à l’examen parlementaire et à la feuille de route du changement. Il a déclaré que la lacune criante qui exige des mesures immédiates est les quelque 400 vétérans frappés d’incapacité totale et permanente qui ne reçoivent pas leur indemnité. Ce problème est urgent, car ces vétérans qui comptent parmi les plus vulnérables sont à risque de vivre dans la pauvreté pendant leur retraite.

M. Sylvain Chicoine (Châteauguay—Saint-Constant, NPD) a soulevé un point intéressant concernant cette discussion en demandant aux témoins s’il ne serait pas préférable que le ministre des Anciens Combattants amorce les travaux d’amélioration de la Nouvelle Charte des anciens combattants sans plus attendre, étant donné que tous appuient à l’unanimité les recommandations de l’Ombudsman des vétérans. Il a même présumé que, si le ministère adoptait cette approche, l’année suivant l’examen de la Nouvelle Charte des anciens combattants par le Comité, les changements additionnels à apporter à la charte seront déjà prêts à être mis en œuvre. MM. Jenkins et Moore se sont dit favorables à cette approche. Je pense également qu’il s’agit d’une façon très productive de résoudre les principaux problèmes en temps opportun.

Enfin, je me réjouis du soutien de nombreuses organisations des vétérans à l’égard de cette mesure qui vise à traiter en priorité les lacunes de la Nouvelle Charte des anciens combattants. Plusieurs parties se sont exprimées, mais on note une cohésion et un consensus à l’égard des principales lacunes qui doivent être corrigées. Le moment est venu de passer à l’action. Il est temps d’avoir un moment héroïque.

Guy Parent

Ombudsman des vétérans

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

David Hutchinson said:

I am a big advocate of the veterans, as I am a veteran myself. I have contacted your office on multiple occasions because of problems I still currently have; but that is not why I am writing. I am writing to thank you. You appear to be a genuine advocate in helping those that need help. I need help, but I must admit that there are people in dire need of immediate assistance more so than I. The Prime Minister must take a more active role and that starts with getting rid of The Honourable Julian Fantino. People on the Hill get to have steak and wine whenever they choose and yes they are serving their country, but the risk to their personal lives is negligible compared to those who fought for their country and left behind many loved ones; there is no dollar amount you can place on that. I know you know this. Don't stop fighting for us...thank you. David Hutchinson

15 mai 2014 10:06 AM

Chuck said:

I have no comprehension how VAC and the government can put a (one time) price for us Vets. It Really baffles me. Yes the monies help pay down debts etc however we still have years to live.

1 avril 2014 5:37 PM

stephanie said:

good luck with fantino he will only do what the PM tells him to. We all seen in January the respect he has for vets when he turned his back and walked away from them . The new vetrian charter is a joke . We will be lucky if we live long enough to see the changes. Next to PTSD ,vetrian affairs has to be the leading cause of suicide in the CF ,if i hear 12-16 weeks one more time i think ill scream

20 mars 2014 8:45 AM

Service Officer of the Waterloo Wellington North Branch of The RCR Association said:

I hope to see this government start to pick up their feet and start to look after our Men & Women of The Canadian Forces, and CF Veterans. PTST is the most important issues in my mind at this moment. There are many other issues for our wounded who will need help in their later years as they age. The all problems in the CF families of the CF Men and Women need to be address, "NOW!"

14 mars 2014 3:11 PM

Arsenault said:

I am a Veteran living on PEI and we are being overlooked and forgotten here with these closures. Unacceptable and not what I stood for when i signed up! I think more should be done for Island Veterans…PERIOD Good day to you!

13 mars 2014 7:57 PM

Patty Stewart said:

Why are the 400 vets having such a problem receiving settlements. My Dad who is a WW2 Vet and is 96 should not have to fight for services.

13 mars 2014 10:31 AM

Cosmo said:

Mr. Parent - Do you have comms with the Minister ? - I feel that comms are done by blogs - news - tv interviews. I am a veteran that watch closely what is unfolding and I dont see any movement from the Minister's office. We all know that when a decision is taken any changes will take up to 6 months at least to implement and we must not forget that election is on the horizon. We voted to have people serve us the best they can and we always feel that we have to ask and ask time and time again. I think we play politic with this issue. Being a disabled veteran it is not something we sherish or comtenplated to become - we served our country and gave our life for it. How can we be proud and feel a sence of reconnaissance ? - For my part - I am well serve by my Case manager - she is pro-active and compationnate. But for some it is a very different story I know for a fact. Thanks for the hard work Mr. Parent I know you and your team are doing their best. Thank you!!!!

13 mars 2014 9:04 AM

Gathercole said:

Thank you Guy. I certainly appreciate the work you do on our behalf.

12 mars 2014 6:26 PM