Rapport du Comité permanent de la Défense nationale de la Chambre des communes "Soins offerts aux militaires canadiens malades ou blessés"

Ottawa - Le 24 juin 2014

Le 12 juin 2014, le Comité permanent de la Défense nationale de la Chambre des communes a publié un rapport intitulé Soins offerts aux militaires canadiens malades ou blessés. Les auteurs du rapport formulent 32 recommandations afin d’améliorer les soins et le soutien offerts au personnel militaire des Forces armées canadiennes (FAC) et à leur famille. En outre, le rapport est fortement axé sur l’amélioration des soins de santé et du soutien offerts au personnel souffrant de blessures liées au stress opérationnel et de blessures physiques. J’ai été satisfait de voir que neuf des recommandations visent des améliorations relativement à deux aspects qui sont particulièrement importants pour les vétérans, soit le soutien à la transition à la vie civile et le soutien aux familles.

Ce rapport est le dernier de trois publiés par le Parlement au cours des trois dernières semaines et il traite des enjeux touchant les vétérans. Les deux autres étant le rapport du Comité permanent des anciens combattants de la Chambre des communes sur la Nouvelle Charte des anciens combattants intitulé La Nouvelle Charte des anciens combattants : Allons de l'avant et le rapport du Sous-comité des anciens combattants du Comité permanent de la sécurité nationale et de la défense intitulé La transition à la vie civile des anciens combattants. Je n’ai jamais vu autant de rapports publiés par des comités parlementaires dans une aussi brève période sur la nécessité d’améliorer le soutien offert aux vétérans et à leur famille. Il ne fait aucun doute que ces rapports envoient au gouvernement canadien un message très clair signalant que le soutien offert aux vétérans et à leur famille est inadéquat et nécessite une attention immédiate.

Sur les 60 recommandations formulées dans ces trois rapports, 37 sont directement liées à la transition des vétérans à la vie civile et au soutien aux familles. Ceci est vraiment important, car ces nombres valident les demandes formulées, au cours des derniers mois, par le Bureau de l’ombudsman des vétérans, les groupes de défense des intérêts des vétérans et de nombreux vétérans partout au Canada. Tous souhaitent remédier à des lacunes de longue date dans la façon d’appuyer les vétérans et leur famille au moment de la transition de la vie militaire à la vie civile.

L’extrait suivant tiré du rapport du Comité permanent de la Défense nationale de la Chambre des communes résume certains des défis auxquels sont confrontés les vétérans en transition :

La période de transition peut être très difficile pour les militaires malades ou blessés qui sont libérés des FAC pour des raisons médicales. Des membres des FAC malades ou blessés rencontrés à Petawawa, de même que ceux qui ont témoigné devant le Comité, ont déclaré avoir ressenti beaucoup d’anxiété pendant cette période de transition. […] Après la visite à Petawawa, les membres du Comité ont compris que lorsque des jeunes se joignent aux FAC, ils ne s’attendent pas à ce que leur carrière militaire soit interrompue en raison d’une blessure ou d’une maladie. Il peut être très difficile d’accepter cette réalité. Ne pas savoir quelle couverture médicale et quels avantages seront offerts par ACC avant d’être libéré des Forces armées constitue une autre source d’anxiété.

Bon nombre des recommandations contenues dans les trois rapports des comités parlementaires, dont il est ici question, visent à remédier à l’anxiété et à l’incertitude qui entourent la transition de la vie militaire à la vie civile. Je ne le dirai jamais assez : en prenant les mesures nécessaires et en appuyant comme il se doit les vétérans canadiens malades ou blessés afin qu’ils puissent réintégrer avec succès la vie civile, le gouvernement canadien aidera les vétérans à atteindre les mêmes buts que ceux qui sont visés par tous les Canadiens et les Canadiennes. Il importe d'obtenir un bon emploi, l’autonomie financière, une qualité de vie personnelle et familiale optimale et la meilleure santé possible. Les vétérans ayant des problèmes de santé les empêchant de retourner travailler doivent être confiants qu’ils recevront un soutien adéquat pour pouvoir vivre avec dignité et jouir d’une sécurité financière. Par-dessus tout, la prise de mesures concrètes permettra de démontrer clairement que le gouvernement du Canada est déterminé à honorer son engagement à offrir des soins et un soutien adéquats aux vétérans malades ou blessés et à leur famille, qui ont sacrifié autant  pour le Canada.

Guy Parent

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour cet article.