Rapport du comité sénatorial permanent sur la transition des vétérans à la vie civile

Ottawa, Ontario – Le 4 juillet 2014

Chaque année, plus de 5000 membres des Forces armées canadiennes sont libérés. Pour la plupart, la transition est facile, mais pour certains, ce n'est pas le cas. Par exemple, un sondage (disponible en anglais seulement en suivant le lien) mené conjointement en 2011 par les ministères de la Défense nationale et des Anciens Combattants a révélé que 25 pour cent des personnes qui ont été libérées des Forces armées canadiennes de 1998 à 2007 ont rapporté un ajustement difficile à la vie civile.

Le mois dernier, le Sous-comité sénatorial des anciens combattants a publié son rapport intitulé « La transition à la vie civile des anciens combattants ». Le rapport présente 14 recommandations et donne un aperçu global des nombreux programmes de transition et services d’aide offerts aux vétérans par le gouvernement, les organisations non gouvernementales et le secteur privé.

Dans le rapport, l'emphase est mis sur l'amélioration de la transition du personnel du service militaire à la vie civile, en particulier pour ceux qui sont malades et / ou blessés. Pour atteindre cet objectif, et pour aider les vétérans à obtenir des opportunités d’emploi dans la vie civile, le rapport recommande des améliorations dans un certain nombre de domaines, y compris le renforcement des programmes et des services de transition aux ministères de la Défense nationale et des Anciens Combattants, et augmenter les initiatives et les opportunités d'emploi dans le secteur privé.

Dans l’ensemble, je suis satisfait que l’emphase du rapport soit placé sur la transition réussie à la vie civile car celle-ci est la clé de l’indépendance financière, de la qualité de la vie personnelle et de l’amélioration de la santé.  J’irais même jusqu’à dire que nous avons besoin d'une vision, comme le gouvernement avait en 1944, de mettre chaque homme ou femme libéré des Forces armées canadiennes, qui est en assez bonne santé pour travailler, en mesure de gagner leur vie dans un emploi civil.

En 1944, le ministre des Pensions et de la Santé nationale a publié «Back to Civil Life » (disponible en anglais seulement en suivant le lien) :

[Traduction] « S’agissant de la réadaptation, le Canada est d’avis que la clé de la réinsertion civile est un emploi et que pour trouver un emploi il faut être apte au travail et être formé pour cet emploi. Nous souhaitons que les hommes et les femmes qui ont pris les armes pour défendre leur pays et leur liberté ne soient pas pénalisés pour le temps qu’ils ont passé dans les forces et nous espérons que toutes les mesures possibles seront prises pour les aider à se tailler une place dans la vie civile et économique du Canada. À notre avis, c’est possible... »

Comme je l’ai mentionné dans mon rapport de juin 2013 intitulé « Amélioration de la Nouvelle Charte des anciens combattants : le rapport », investir dans la réadaptation et la réintégration des vétérans est un bon investissement pour à la fois pour les vétérans, pour les employeurs et pour la prospérité économique du Canada. Les recommandations formulées dans le rapport du comité sénatorial s’inscrivent parfaitement dans cette veine et, si elles sont mises en œuvre, elles renforceront la capacité d’assurer la transition à la vie civile des militaires qui ont servi dans les Forces armées canadiennes.

Le rapport fourni des arguments convaincants qui indiquent que les vétérans ont beaucoup à offrir aux employeurs en raison des compétences, de l'expérience, du leadership et des qualités personnelles qu'ils ont acquis dans les Forces armées canadiennes. J’encourage le gouvernement du Canada à donner suite aux recommandations formulées dans le rapport. La plupart des recommandations nécessitent plus d’engagement que de fonds. Avec un effort ciblé, le leadership et la vision, nous pourrions créer des opportunités plus efficaces pour une transition réussie pour nos vétérans.

Guy Parent

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour cet article.