Se souvenir des contributions de nos vétérans il y a 100 ans

Ottawa, Ontario – Le 6 août 2014

Lorsque j’ai ouvert le journal Ottawa Citizen hier matin, j’ai vu à la page A6 le titre « Soldats canadiens : l’armée de choc de la Grande-Bretagne » (Canadian Soldiers: Britain’s Shock Army) et j’ai pensé immédiatement à l’histoire incroyable à l’origine de ce nom.

Il y a cent ans lundi dernier, à pareille date (le 4 août), le Canada entrait dans la Première Guerre mondiale lorsque la Grande-Bretagne déclarait la guerre à l’Allemagne. Notre nation était encore jeune – seulement 47 ans depuis la Confédération de 1867 – mais nous avions répondu à l’appel en un nombre jamais vu jusque ce moment là.

Sur une population de moins de huit millions d’habitants dans les dominions du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador, 620 000 d’entre eux ont servi pendant la guerre. De ces derniers, 60 000 ou 10 pour cent furent tués et 172 000 furent blessés. Pour mettre ces chiffres en perspective aujourd’hui, Tim Cook, historien militaire et directeur de la recherche du Musée canadien de la guerre, a indiqué dans une entrevue récente qu’avec une population actuelle d’environ 34 millions, on parlerait ici de 250 000 morts et 600 000 blessés.

En moins de deux mois (le 1er octobre), la Division canadienne se dirigea vers la Grande-Bretagne et un mois plus tard (le 1er novembre), essuya ses premières pertes. Nos soldats se distinguèrent dans plusieurs batailles et après la Bataille de la Somme en 1916, leur réputation en tant que force d’assaut formidable fut établie.

En effet, le premier ministre britannique Lloyd George a déclaré : « Les Canadiens se distinguèrent à un tel point à l'assaut que pendant le reste de la guerre on les utilisa comme fer de lance dans les grandes batailles. Chaque fois que les Allemands trouvaient en face d'eux le Corps canadien, ils s'attendaient au pire. »

Ces réalisations ont aidé à amener la paix et ont poussé le Canada à devenir la nation indépendante qu’elle est aujourd’hui. Pour cela, nous devons tous tenir éternellement en haute estime l’héritage de nos combattants de la Première Guerre mondiale. Au cours des quatre prochaines années, nous suivrons leurs traces en commémorant dans une série de blogues chacune de leurs batailles durement remportées.

Je salue les sacrifices des vétérans de la Première Guerre mondiale, leurs familles, ainsi que tous les vétérans qui ont suivi et qui ont tant donné pour que nous puissions vivre en paix.

Guy Parent

Les troupes du 58e Bataillon se rendent aux tranchées. Juin 1917. Source: Bibliothèque et Archives Canada.

 

 

 

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour cet article.