Unifié, le Canada se souvient

Ottawa (Ontario) - Le 3 novembre 2014

La semaine du Souvenir est commencée. Elle sera très significative pour les Canadiens et les Canadiennes, compte tenu des événements tragiques survenus il y a deux semaines. Les attaques contre deux de nos soldats – l’adjudant Patrice Vincent et le caporal Nathan Cirillo – et contre notre Parlement, ont placé en premier plan les défis et les réalités de la sécurité mondiale et nous ont sensibilisés davantage au fait que nous ne pouvons pas prendre notre sécurité nationale pour acquise. En même temps, le monde entier a pu être témoin de la force de caractère des Canadiens et des Canadiennes.

Le Canada a été bâti par des gens qui se sont unis pour affronter l’adversité. Je crois que les événements que nous venons de vivre ont renforcé notre détermination à protéger les valeurs que nous chérissons. Ils ont également resserré les liens, déjà solides, qui nous unissent aux hommes et aux femmes en uniforme, aux vétérans et aux premiers intervenants.

Nous vivons dans un pays qui encourage la paix, la liberté et la tolérance. Les Canadiens et les Canadiennes se protègent et se soutiennent les uns les autres. J’en ai eu la démonstration, lorsque j’ai vu des Canadiens et des Canadiennes risquer leur propre vie au Monument commémoratif de guerre du Canada, il y a deux semaines à Ottawa, pour aider et soulager un soldat blessé mortellement. Un soldat qui, quelques minutes auparavant, montait la garde à la Tombe du Soldat inconnu.

Les Canadiens et les Canadiennes se sont tendu la main avec compassion. Dans la région de la capitale nationale, des voisins sont allés chercher, à l’école, les enfants de parents qui étaient retenus dans la zone contrôlée à Ottawa. Des citoyens d’un océan à l’autre ont généreusement contribué au fonds Stand on Guard pour aider les familles des soldats abattus.

Quand j’ai vu l’incroyable manifestation de solidarité au Monument commémoratif de guerre du Canada, à Ottawa, sans compter les vétérans et les civils qui montaient la garde à des cénotaphes d’un bout à l’autre du pays, j’ai su que notre pays devenait plus fort suite à ces événements.  Et, quand j’ai vu les gestes individuels de commémoration posés par des jeunes, notamment la cadette de l’Armée Ceilidh Bond, de North Sydney (Nouvelle-Écosse), âgée de 15 ans, et le cadet de l’Armée Jackson Reid, de Port Coquitlam (Colombie-Britannique), âgé de 13 ans, j’ai su que notre avenir est entre bonnes mains.

J’ai été touché par la foule de gens qui est venue rendre un ultime hommage au Cpl Cirillo le long de l’Autoroute des Héros, ainsi que par l’hommage rendu par les policiers et les premiers intervenants à Saint-Hubert (Québec). D’ailleurs, nous avons tous et toutes été profondément touchés par les marques d’hommage que vous avons vues, depuis la caricature réalisée par Bruce MacKinnon du Chronicle Herald d’Halifax, qui représentait parfaitement le lien indissoluble qui existe entre plusieurs générations d’hommes et de femmes en uniforme, jusqu’au fils du Cpl Cirillo, Marcus, âgé de 5 ans, qui portait le bonnet Glengarry de son père à ses funérailles.

J’encourage toute la population à participer aux activités de la semaine du Souvenir cette année. Il est important que nous témoignions notre respect et notre soutien non seulement aux vétérans qui nous ont quittés, mais aussi à ceux qui sont toujours parmi nous. Il est également important, cette année, de profiter de la semaine du Souvenir et du jour du Souvenir pour rendre hommage aux membres des Forces armées canadiennes, aux membres de la Gendarmerie royale du Canada et aux autres premiers intervenants qui sont prêts en tout temps à nous porter secours et à nous protéger.

Pour ma part, au cours des semaines et des mois à venir, je vais redoubler mes efforts pour veiller à ce que les vétérans et leur famille reçoivent le soutien dont ils ont besoin. Raffermissons notre détermination à nous assurer que ceux et celles qui nous ont défendus dans le passé, tout comme ceux et celles qui continuent de le faire aujourd’hui, n’ont aucune raison de douter de notre engagement envers eux.

Guy

Blogue – commentaires

Veuillez inclure vos commentaires ci-dessous. Nous vous rappelons que si vous souhaitez présenter une plainte concernant votre situation personnelle, vous devriez aller à la section Présenter une plainte.

Avis important

Voir les détails relatifs aux avis importants

En participant au blogue, vous assumez la responsabilité personnelle de vos commentaires, de votre nom d'utilisateur et de toute information fournie. Afin de protéger vos renseignements personnels et ceux d'autrui, les commentaires qui contiennent des renseignements personnels ne seront pas publiés. « Renseignements personnels » s'entend des renseignements, quels que soient leur forme et leur support, concernant un individu identifiable, notamment son nom, son adresse, son adresse électronique, sa race, son origine ethnique, son dossier médical, ses antécédents professionnels ou tout numéro identificateur qui lui est propre. Veuillez également prendre note que les opinions ou les idées personnelles qui portent sur une autre personne sont considérées comme des renseignements personnels au sujet de ladite personne et comme lui appartenant.

Remarque : Tous les champs désignés par un astérisque (*) doivent être remplis.

(ne seront pas publiés)

Avis de confidentialité

Voir les détails relatifs à l’avis de confidentialité

La présentation des renseignements demandés dans ce formulaire est volontaire. Les renseignements sont recueillis conformément au décret C.P. 2007-530, qui a créé le poste d’ombudsman des vétérans, afin de donner au public l’occasion de formuler des commentaires sur les enjeux présentés dans le blogue de l’ombudsman des vétérans. Les renseignements personnels que vous fournissez sont protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

La Loi vous donne le droit de consulter ou de corriger vos renseignements personnels.

Vos renseignements personnels seront stockés dans le fichier de renseignements personnels numéro ACC PPU 210.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec notre coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour cet article.