Entrevue avec Jenifer Migneault, Défenseure des dispensateurs de soins aux vétérans - Récipiendaire de la mention élogieuse de 2016

Transcription

Quels sont vos sentiments au sujet d’être récipiendaire de la mention élogieuse de l’Ombudsman des vétérans ?

Je me sens privilégiée, extrêmement privilégiée parce que la cause des familles est entendue sur l’échiquier fédéral politique, moi c’est ce que ça me dit, maintenant faut savoir que cette mention élogieuse, dans ma tête à moi, elle appartient à toute les familles militaires ainsi que celles des Vétérans. Pourquoi? Par ce que ça fait longtemps qu’on se bat pour se faire entendre et pour moi cette mention vient confirmer que nous existons de plus en plus. C’est un symbole d’espoir, pour tout le monde.

Quelles sont vos inspirations pour soutenir les vétérans et leurs familles ?

Faut savoir au départ que les besoins sont réels, sont immenses. Mes sources d’inspiration proviennent de chaque personne que je rencontre, de chaque famille, de chaque individu, qui me témoigne de son histoire qui m’inspire à continuer à poser des actions, a continuer à parler, et a continuer à chercher à rendre les gens déterminés à continuer le combat.

Quel est l’aspect le plus gratifiant du travail que vous faites au nom des vétérans et leurs communautés ?

La plus grande récompense, ma gratification à moi, vient à chaque fois qu’une nouvelle personne, un membre des familles, un Vétéran, parle des besoins, parle au nom des autres. Ça, pour moi, c’est la vraie récompense. Pourquoi? Par ce que je sais que la famille des combattants qui veut faire reconnaître la cause s’élargit, s’agrandit, et ensemble on devient plus fort.

Quel conseil donneriez-vous à une autre personne qui souhaiterait soutenir les vétérans et leurs familles ?

C’est une question qu’on me pose souvent et c’est une question à laquelle j’ai jamais vraiment de réponse mais en fait ce que je peux dire c’est ça, le seul conseil que je peux donner c’est celui-ci: trouvez votre place, vous avez une expérience, vous avez des choses à dire, vous avez une expertise, vous avez juste ce besoin-là en dedans de vous, mais l’idée c’est de faire le geste qui vous convient à vous. Vous avez votre place dans l’effort collectif dans la grande famille que nous représentons.

Merci, Mme Migneault !