Êtes-vous libéré des Forces armées canadiennes pour des raisons médicales?

Pour obtenir de plus amples informations sur les évènements et les ressources clés liés aux trois phases de la transition pour les membres des Forces armées canadiennes libérés pour des raisons médicales, veuillez visiter la page Web de l'Ombudsman de la Défense nationale et des forces canadiennes. Votre transition à la vie civile – Les trois phases de la libération pour des raisons médicales.

Transcription

Si vous êtes libéré pour des raisons médicales, votre transition à la vie civile se déroulera sur plusieurs semaines, mois ou années.

Il peut s'agir d'une période difficile, car elle comporte beaucoup d'étapes et d'intervenants clés. Afin de vous aider, nous avons défini trois « phases » de la transition :

  • La phase 1 est la période entre votre blessure ou maladie et la décision administrative de vous libérer pour des raisons médicales.
  • La phase 2 est la période entre la décision de vous libérer pour raisons médicales et la libération effective.
  • La phase 3 est la période de deux ans suivant la date de votre libération.

Chacune de ces étapes comporte ses propres activités, étapes et ressources clés, qui sont présentées dans un outil de référence appelé Votre transition à la vie civile – Les trois phases de la libération pour des raisons médicales.

Cet outil vise à vous fournir un soutien en vous indiquant des mesures ou des services auxquels vous n'auriez peut-être pas pensés.

Par exemple, saviez-vous que les membres des Forces armées canadiennes libérés pour des raisons médicales sont admissibles à la priorité d'embauche dans la fonction publique fédérale? Il vous suffit d'activer votre statut prioritaire dans les cinq ans suivant votre libération.

Ou encore, saviez-vous que le versement de vos prestations ne commencera pas immédiatement après votre libération?

Vous trouverez dans notre outil de référence de nombreuses ressources qui pourront fournir de l'aide à vous et à votre famille. Nous vous recommandons également de tenir votre chaîne de commandement informée tout au long de ce processus.

En cas de problème, l'ombudsman de la Défense nationale et des Forces canadiennes et l'ombudsman des vétérans sont toujours à votre disposition pour vous aider.