Mention élogieuse de l’ombudsman des vétérans – Récipiendaires


Récipiendaires de 2018

Catégorie Contribution de toute une vie : Timothy Black, Ph.D.

M. Black est un professeur agrégé en psychologie de l’orientation et directeur du département de psychologie pédagogique et d’études sur le leadership à l’Université de Victoria. Il a travaillé pendant 20 ans pour les Forces armées canadiennes et la communauté des vétérans comme clinicien et chercheur; il s’est consacré essentiellement à l’orientation de groupe pour le trouble de stress post traumatique (TSPT) et la transition à la vie civile.

Il est le cofondateur et chercheur principal du programme COPE (Couples Overcoming PTSD Every day), où il a appris à reconnaître les nombreux avantages que procure l’inclusion des conjoints dans le traitement du TSPT, notamment l’amélioration de la satisfaction relationnelle et la réduction de l’isolation et de la honte au sein des familles des vétérans.

M. Black a également participé à l’organisation du Forum de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV) de 2016 qui a eu lieu à Vancouver et a été nommé chercheur attaché à l’ICRSMV en 2017. Il est l’un des fondateurs du Programme de transition des vétérans et a été directeur clinique national du Réseau de transition des vétérans.

Catégorie Individu : Lenny Roach

John Lenwood Roach est un manœuvrier à la retraite; il a servi dans la Marine royale du Canada. Il est certainement la personne la plus généreuse et est toujours prêt à donner et à venir en aide à d’autres personnes. Depuis nombre d’années, M. Roach vient en aide aux vétérans et les aide à régler les demandes de prestations déposées à ACC. Il est très patient et dévoué; il fait toujours preuve d’une grande minutie pour effectuer le tri dans les documents requis afin que le vétéran soit en mesure de présenter sa demande de prestations de manière organisée et précise.

M. Roach peut passer des heures, assis à sa table de cuisine, à travailler pour ses collègues vétérans. Il a d’ailleurs à son actif un très haut taux de succès et, au fil des ans, a mérité le respect de ses pairs. Malgré une grave maladie, M. Roach continue de donner et d’aider. Il s’assoit à la table de sa cuisine et s’efforce d’aider les autres vétérans.

Catégorie Individu : Leah Cuffe – conjointe de militaire

Leah Cuffe est l’épouse et la proche aidante du Cplc (à la retraite) Michael Trauner, un vétéran d’Afghanistan qui a subi la perte de ses deux jambes et de la plus grande partie de son bras gauche et de ses fonctions manuelles. Après la blessure de son mari, Mme Cuffe a quitté son emploi et en a cherché un autre ayant un horaire plus flexible afin de pouvoir prendre soin de lui.

Non seulement est-elle le soutien principal de son mari et de son combat perpétuel, mais elle est également une militante des droits des vétérans et de leur famille. Elle offre le soutien des pairs aux vétérans qui ont été amputés et à leur famille, leur proposant des conseils pour savoir comment surmonter leurs difficultés. Elle participe activement au travail de diverses fondations comme La Patrie gravée sur le cœur, Sans limites et Appuyons nos troupes, et déploie beaucoup d’efforts pour sensibiliser la population à la situation des soldats blessés et obtenir l’appui du public.

Catégorie Organisme local : Équipe de soutien et de défense de l’Association des anciens de la GRC (division de la Nouvelle Écosse)

En 2012, l’Association des anciens de la GRC de la Nouvelle-Écosse a créé un comité de soutien et de défense après avoir reconnu qu’il y avait un manque sur le plan des ressources et du soutien disponible pour régler les problèmes liés aux pensions d’ACC et à d’autres questions liées à la retraite pour les vétérans de la GRC et leur famille. Le comité a évolué au cours des six dernières années et a élaboré diverses stratégies pour soutenir les membres actifs et retraités de la GRC ainsi que leur famille.

Le comité a créé avec succès un groupe de conseillers dûment formés œuvrant dans l’ensemble de la division, qui fournissent des réponses concrètes aux demandes d’information et des séances de formation organisées destinées aux vétérans qui souhaitent participer au programme. De plus, le comité a donné 14 ateliers d’information dans tous les coins de la province aux vétérans et à leurs conjoints, animés par des professionnels qualifiés qui donnent aux vétérans et à leur famille des renseignements sur les ressources disponibles. D’autres protocoles d’aide ont été élaborés pour soutenir les conjoints et les familles et les guider, après le décès, dans le processus de regroupement des pensions et de maintien des prestations pour les survivants. Les codirecteurs actuels, soit Vic et Jan Gorman, ont également élaboré un guide pour les survivants et les exécuteurs testamentaires qui a été adopté par l’Association des anciens de la GRC à l’échelle nationale.

Cet organisme en pleine croissance compte désormais 28 membres provenant de partout en Nouvelle Écosse. Cette année seulement, ils ont traité plus de 400 dossiers.

Catégorie Organisme national : Opération Entrepreneur du prince de Galles

Fondée en 2012, l’Opération Entrepreneur du prince de Galles (OEP) est devenue un centre de l’entrepreneuriat pour la communauté des militaires canadiens. En mobilisant des collaborateurs parmi les militaires, les civils, du milieu universitaire et des entreprises, en plus de centaines de bénévoles, l’OEP fournit un ensemble de services de formation et de soutien dont ont besoin les vétérans et leur famille pour démarrer une entreprise et en assurer la croissance. À l’automne 2018, 449 personnes avaient participé à l’un des 23 camps de préparation au monde des affaires, d’une durée de sept jours, et avaient lancé plus de 370 entreprises; 2 000 entrepreneurs éventuels ont exploré leurs options pour une deuxième carrière pendant l’un des 83 ateliers d’introduction d’un jour; et des centaines d’autres ont profité des services d’aide en ligne facilement accessibles et des occasions de réseautage pour renforcer leur confiance.

En 2016, l’OEP a lancé le répertoire des entreprises en ligne : AchetonsVeteran.ca. Sa campagne annuelle #achetonsveteran rayonne auprès de 1,1 million de Canadiens en leur offrant l’occasion de soutenir des vétérans et leur famille tout au long de l’année. La campagne de 2018 a été lancée le 1er novembre.

L’OEP est un programme de La Fondation du prince au Canada, appuyé par de généreux commanditaires, et peut ainsi offrir gratuitement tous ses programmes et services.


Récipiendaires de 2017

Catégorie Contribution de toute une vie : lieutenant-général (à la retraite) Louis Cuppens, C.M.M., C.D.

Le lieutenant-général Louis Cuppens est né à Nijmegen, aux Pays-Bas, pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le Canada a tellement marqué sa famille qu’elle y a émigré en 1950. M. Cuppens a décidé de consacrer sa vie d’adulte au service du Canada comme membre des Forces armées canadiennes. Après avoir passé 10 ans dans l’armée, il est passé à la Force aérienne où il a grimpé progressivement les échelons. Il occupait le poste de commandant en chef adjoint du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord lorsqu’il a pris sa retraite en 1998, après 38 années de service. Il a été président de l’Association de l’aérospatiale et de la défense du Nouveau-Brunswick et du Comité de défense de la Direction nationale de la Légion royale canadienne et président national du Fonds du Souvenir. Il a également occupé divers postes de direction au sein du Corps des commissionnaires et a été président national des United Services Institutes. Par les efforts qu’il a déployés et le dévouement dont il a fait preuve auprès des vétérans tout au long de sa vie, M. Cuppens a grandement contribué à améliorer la vie des vétérans du Canada.

Catégorie Individu : sergent (à la retraite) Daniel Lafontaine

Le sergent Daniel Lafontaine est né en 1964 et a grandi à Chelmsford, non loin de Sudbury, dans le Nord de l’Ontario. La mère de son père était algonquine (Anishnabeg) née dans la région de Baskatong du Québec; la grand-mère de sa mère était innue (Montagnais) de la région des Escoumins, au Québec, et il était un métis francophone de première génération du Québec. Il est fier d’être un vétéran canadien et même plus fier d’être un vétéran autochtone. Il s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 1983 et a été rapidement promu aux grades de caporal et de caporal-chef, puis à celui de sergent. Il a été déployé dans le cadre de missions de maintien de la paix des Nations Unies et de l’OTAN et a servi à Chypre, en Haïti, en Bosnie-Herzégovine et en Croatie. Il a quitté les forces en 2013. Ce qu’il a trouvé le plus difficile de la retraite a été l’adaptation à la vie civile tout en souffrant de l’ESPT. Il est fier de réunir chaque année, à l’occasion de la Journée nationale des Gardiens de la paix (9 août), plus de 1 000 vétérans à la cérémonie au crépuscule en hommage aux gardiens de la paix du Canada.

Catégorie Organisme national : Paws Fur Thought (en anglais seulement)

L’initiative Paws Fur Thought vise à recueillir des fonds et à jumeler des chiens d’assistance et des vétérans et premiers intervenants dans le besoin. Inspiré par son chien de service, Thai, Medric Cousineau, un capitaine de l’ARC (à la retraite) qui a reçu l’Étoile du courage, a cofondé Paws Fur Thought avec Jocelyn Cousineau en 2013. Leur équipe compte plusieurs membres aux spécialités et antécédents variés. Depuis sa création, l’organisation a jumelé avec succès plus de 90 vétérans et premiers intervenants et des chiens d’assistance.

Catégorie Organisme local : New Chelsea Society (en anglais seulement)

La New Chelsea Society a été fondée en 1952 pour fournir des logements abordables et sans danger à des vétérans de la Deuxième Guerre mondiale et leur famille dans la région de Vancouver. Aujourd’hui, la société est le troisième fournisseur de logements sans but lucratif en importance dans la Lower Mainland, en Colombie-Britannique. Elle compte 1 432 unités de logement abordable destinées aux vétérans, aux personnes âgées, aux familles et aux personnes handicapées. Depuis plus d’une décennie, la société exploite la maison Winch, une unité de logement avec services de soutien pour des vétérans des Forces armées canadiennes et des premiers intervenants. Les résidents sont installés confortablement et sans danger dans cette unité pendant qu’ils reçoivent des traitements médicaux ou des services de réadaptation dans la région de Vancouver. Au fil des années, des douzaines de vétérans ont habité la maison Winch.


Récipiendaires de 2016

La Légion royale canadienne, Direction provinciale de l’Ontario – Programme « Leave the Streets Behind »

Le programme « Leave the Streets Behind » a été lancé en 2010 par la Direction provinciale de l’Ontario de la Légion royale canadienne. Dans un premier temps, ce programme a été mis en œuvre à l’échelle de la province pour venir en aide aux vétérans sans-abri et à risque de le devenir en Ontario. Il leur fournit des services et du soutien tels que des foyers d’accueil d’urgence, des logements transitoires, de l’aide financière, ainsi que l’accès à des services de counseling et de toxicomanie. À ce jour, le programme a aidé à sortir plus de 500 vétérans de la rue. Il a même aidé 250 vétérans à trouver un logement permanent. Suite à son succès au niveau provincial, la Légion royale canadienne a alors décidé en 2012 de le lancer au niveau national pour venir en aide à davantage de vétérans sans-abri ou à risque de le devenir. La contribution de ce programme au niveau provincial et ensuite national envers la communauté des vétérans sans-abri est inestimable. Grâce à son leadership et son engagement, la Direction provinciale de l’Ontario a joué un rôle essentiel dans la mise en œuvre d’un programme national qui relie non seulement tous les échelons du gouvernement mais aussi les ressources communautaires, et ce afin de fournir aux vétérans le soutien dont ils ont besoin.

Allan De Genova

Allan De Genova, Président de la « Honour House », a été inspiré par l’histoire d’un soldat canadien, le Capitaine Trevor Greene, qui fut gravement blessé en 2006 lors de son service avec les Forces armées canadiennes en Afghanistan. Le séjour à l’étranger de la famille du Capitaine Greene afin d’être à ses côtés alors qu’il se remettait de ses blessures a été difficile. Sa famille a aussi eu de la difficulté à se loger pour être auprès de lui également à son retour au Canada. Allan a alors réalisé qu’il y avait un manque de soutien pour les militaires, et l’idée d’un « second chez soi » pour les militaires, leur famille et le personnel des services d’urgence a commencé à germer. Encouragé par le chef d’état-major de la défense  de l’époque, le Général Rick Hillier, Allan a redoublé d’efforts pour réaliser son projet et en novembre 2010, la « Honour House » fut inaugurée à New Westminster. Située sur une rue paisible bordée d’arbres, cette maison magnifique de 10 chambres entièrement accessibles, avec salles de bain attenantes, comprend une large cuisine que partagent les occupants.

Lorne McCartney (posthume)

Après 25 ans de service avec les Forces armées canadiennes, Lorne McCartney a ensuite tenu le rôle de Secrétaire de la Direction nationale-trésorier pour l’organisme Anciens combattants de l’armée, de la marine et de la force aérienne pendant presque 10 ans. Guidé par sa devise « Qu’est-ce qui est mieux pour les vétérans et leur famille ? », Lorne a consacré beaucoup de son temps à la défense des droits des vétérans et leur famille en participant aux réunions des intervenants du Ministre des Anciens Combattants et à celles du Groupe consultatif sur la Nouvelle Charte des anciens combattants, du Conseil consultatif de gérontologie et du Groupe consultatif sur les besoins spéciaux. Il a aussi siégé sur les Conseils consultatifs pour le Musée de la guerre canadien, le Centre de santé des Anciens Combattants de Perley Rideau et pour le Bureau de l’ombudsman des vétérans. En 2011, alors que l’Organisation canadienne des vétérans de l’OTAN commençait à se former, Lorne a contribué à son développement en se faisant guide et conseiller sur les enjeux associés à la Nouvelle charte des anciens combattants, aux soins de longue durée et aux prestations liées aux funérailles et aux inhumations. Lorne est décédé en 2016, mais ses collègues, ses amis, et les vétérans n’oublieront jamais son dévouement, son expertise et son engagement continu auprès des vétérans et leur famille pour faire en sorte qu’ils obtiennent le soutien qu’ils méritent.

Jenifer Migneault

Jenifer Migneault est connue comme une dispensatrice de soins dévouée d’un vétéran qui souffre d’ÉSPT. Elle défend aussi les droits des dispensateurs de soins aux vétérans en milieu familial. Ses efforts ont contribué à lancer un débat national sur le soutien fourni aux familles militaires, en particulier celles qui prennent soin de vétérans malades ou blessés. Sa détermination et sa ténacité l’ont amenée à rencontrer beaucoup d’intervenants auprès des vétérans, si bien que suite à ces rencontres, Anciens Combattants Canada a lancé de nouveaux programmes et avantages pour aider les dispensateurs de soins de vétérans malades et blessés. Jenifer se confie ouvertement et de façon publique sur les difficultés qu’elle a éprouvé pour aider d’autres qui se retrouvent dans une situation similaire à ce qu’elle a vécu. Elle organise des réunions pour les vétérans et leur famille, elle publie des vidéos sur YouTube et Facebook et elle blogue régulièrement pour aider les autres familles.


Récipiendaires de 2015

Roméo Dallaire

Roméo Dallaire est un sénateur canadien à la retraite, un lieutenant-général de l’Armée canadienne à la retraite ainsi qu’un ardent défenseur des droits de la personne. Il consacre présentement son temps à sensibiliser davantage le public aux nombreux enjeux des vétérans et de leur famille, et il a demandé que des améliorations soient apportées à la Nouvelle Charte des anciens combattants. Son ouverture à l’égard des traumatismes liés au stress opérationnel a contribué à éduquer le public au sujet des maladies mentales dont souffrent les militaires, les vétérans et leur famille, et il a inspiré bon nombre de personnes à demander de l’aide. Nombreux sont ceux et celles qui considèrent son travail et son dévouement comme une source d’inspiration pouvant changer des vies. Visionnez des extraits d’une entrevue avec ce récipiendaire effectuée après la cérémonie de remise de la Mention élogieuse.

Ray Kokkonen

Après 38 ans de service militaire dévoué, le capitaine (retraité) Ray Kokkonen a aidé à fonder l’Association canadienne des vétérans pour le maintien de la paix, dont il est le président depuis maintenant six ans. À ce titre, aussi bien qu’en tant que membre de la communauté des vétérans, M. Kokkonen informe et aide les vétérans à obtenir le soutien dont ils ont besoin. De plus, il réclame sans cesse des améliorations à la Nouvelle Charte des anciens combattants pour que les vétérans actuels et futurs et leur famille soient appuyés adéquatement. En tant qu’un des membres fondateurs de l’Assembly of Veterans Organizations, M. Kokkonen travaille à favoriser l’harmonie au sein de la communauté des vétérans afin d’améliorer les conditions de tous les vétérans. Visionnez des extraits d’une entrevue avec ce récipiendaire effectuée après la cérémonie de remise de la Mention élogieuse.


Récipiendaires de 2014

Thomas Lewis (Tim) Hoban

Thomas Lewis (Tim) Hoban a pris sa retraite de la GRC après 24 ans de service. Au moment de sa retraite, il occupait le poste de commandant de détachements au grade de sous-officier supérieur. Pour sa contribution, il a reçu de la Reine Elizabeth II la Médaille du jubilé d’or ainsi que la Médaille du jubilé de diamant. Tim a été un membre actif de la communauté et du Club Lion international pendant 45 ans. Il est également ancien président et gouverneur de l’Association des anciens de la GRC. Au fil des ans, il a démontré un intérêt particulier pour aider les jeunes dans le besoin ainsi que les vétérans autochtones. Récemment, il a prêté sa voix aux vétérans sans abris afin d’assurer que ceux qui ont fièrement servis leur pays puissent vivre dans des conditions convenables.

Dre Heather MacKinnon

Dre Heather MacKinnon a eu une belle carrière militaire en tant que médecin pendant 12 ans et, au moment de prendre sa retraite des Forces armées canadiennes, elle avait atteint le grade de capitaine de corvette. Aujourd’hui, Dre MacKinnon dirige un cabinet médical à Halifax centré sur les militaires et les membres de la GRC retraités. Elle défend avec ferveur les droits des vétérans. Sans relâche, elle presse les gouvernements, provincial et fédéral, pour améliorer les programmes de soins de santé afin de mieux servir les vétérans et leur famille. Ses collègues ainsi que ses patients (présents et passés) la tiennent en haute estime.


Récipiendaires de 2013

Jerome Burke

Jerome Burke est un ambassadeur dévoué des Anciens combattants de l’armée, de la marine et des forces aériennes au Canada (ANAVETS). Il a occupé plusieurs postes de direction au sein de cet organisme au cours des dix dernières années; il est actuellement vice-président de la Direction nationale et président du comité national de défense des intérêts. Jerome a été le fer de lance d’activités de financement d’envergure pour sa filiale des ANAVETS et pour de nombreux autres organismes – des activités qui ont recueilli des dizaines de milliers de dollars pour sa collectivité. De plus, Jerome est membre de la Légion royale canadienne. Grâce à son leadership extraordinaire, Jerome témoigne de l’impact positif que les vétérans ont sur leur collectivité. Jerome habite à New Waterford, en Nouvelle-Écosse.

William (Bill) Gidley

William (Bill) Gidley a consacré plus de dix ans à l’Association des anciens de la GRC, notamment à titre de directeur exécutif. En tant que défenseur national pour l’Association des anciens de la GRC, son rôle le plus récent, Bill est demeuré résolu à promouvoir le traitement équitable des vétérans et de leur famille, conformément à la Déclaration des droits des anciens combattants. Leader notable, Bill est à l’avant-scène des efforts visant à aider les vétérans de la GRC à obtenir des avantages d’Anciens Combattants Canada. Bill habite à Orléans, en Ontario.

John D. Gillis

John D. Gillis a œuvré inlassablement pendant plus d’une cinquantaine d’années pour la Légion royale canadienne. Il a aussi consacré de nombreuses années à l’Association canadienne des vétérans de la Corée et il a occupé divers rôles de direction au sein des Anciens combattants de l’armée, de la marine et des forces aériennes au Canada (ANAVETS). Son leadership et son travail exceptionnels au Centre Deer Lodge, à Winnipeg, témoigne du grand souci qu’il a à l’égard du bien-être des vétérans les plus vulnérables. John continue d’être un membre dévoué et actif du conseil d’administration de la Fondation Deer Lodge et de son comité mixte de vétérans. John habite à Winnipeg, au Manitoba.

David Munro

David Munro, actuellement commandant de zone, Sud/Milieu de l’île de Vancouver, à la Légion royale canadienne, a consacré plus d’une vingtaine d’années au service des vétérans, notamment à titre de président de l’Association canadienne des vétérans pour le maintien de la paix. Il a participé activement à l’élaboration de la Nouvelle Charte des anciens combattants et a joué un rôle important dans la création du Septième Livre du Souvenir. Grâce à son leadership remarquable, David a été crucial dans la construction de logements de qualité à loyer modéré pour les vétérans et les aînés de sa collectivité, ainsi que dans la réalisation du projet de la Maison Cockrell pour les vétérans sans-abri, à Colwood. David habite à Chemainus, en Colombie-Britannique.


Récipiendaires de 2010

Dennis Manuge

Dennis Manuge a su démontrer un courage inouï lorsqu’il a pris en main la cause des vétérans comme le requérant principal d’un recours collectif contre la Couronne concernant les dispositions de récupération du RARM. Il agit aussi comme un porte-parole et leader à l’intérieur de la communauté des vétérans. Si le recours est réussi, la vie de plusieurs vétérans ainsi que leurs familles sera grandement améliorée.

Peter Stoffer

Étant le critique des affaires concernant les vétérans pour son parti politique, Peter Stoffer est en possession d’un savoir énorme sur les vétérans et leurs besoins. Grâce à sa partisannerie, il a su mener les problèmes des vétérans à l’avant du discours Canadien, et maintiens qu’Ottawa a une responsabilité envers les vétérans.

John Labelle

Sous l’encouragement de plusieurs vétérans, John Labelle a mis en place un comité dont le but premier est d’éliminer les formules de réductions de pensions pour les militaires et les membres de la GRC. Pour se faire, il a su obtenir le support de Peter Stoffer, député Sackville-Eastern Shore pour l’obtention d’un projet de loi émanant des députés.

Harold Leduc

Suivant une carrière distinguée avec les Forces canadiennes, M. Leduc s’est distingué comme un participant actif en ce qui concerne les problèmes qui touchent les vétérans. Reconnu comme étant un expert en matière de droit, de l’histoire, des ordres et des autorités associés avec les programmes pour vétérans, il conseille le ministère sur les besoins émergents qui touchent les vétérans des Forces canadiennes et leurs familles.

Date de modification :