Le soutien des conjoint(e)s durant la transition

Ottawa (Ontario) - Le 7 août 2018

Merci de l’intérêt que vous portez à cette étude qualitative menée par le Bureau de l’ombudsman des vétérans (BOV).

Objet

Faire une transition réussie : une étude qualitative a mis en lumière le fait que les conjoint(e)s étaient considéré(e)s comme la plus grande source de soutien pour les militaires en transition. Ce projet permettra d’étudier plus en profondeur cette conclusion et l’expérience vécue par les conjoint(e)s des vétérans qui ont été libérés pour raisons médicales entre 2006 et 2016 et qui ont réussi leur transition.

Thèmes de recherche

Ce travail de suivi donnera au Bureau de l’ombudsman des vétérans un meilleur aperçu des expériences et des éléments communs des personnes qui soutiennent les vétérans pendant la transition. Cette étude portera sur les thèmes suivants :

  • Le rôle du conjoint pendant la transition de la vie militaire à la vie civile;
  • L’incidence de la transition sur la relation conjugale;
  • Les mesures de soutien formelles et informelles qui ont aidé le conjoint pendant la transition;
  • La préparation du conjoint et le temps qu’a duré la transition de son point de vue.

Objectifs de recherche

Cette étude vise à répondre aux questions suivantes :

  1. Quelles étaient les plus grandes sources de stress pendant la transition?
  2. Quelles étaient les sources de soutien pendant la transition?
  3. Quels étaient les défis pendant la transition?
  4. Qu’est-ce qui a contribué à la réussite de la transition?

Avantages de l’étude

Ce projet de recherche profitera aux vétérans canadiens et à leur famille, donnera de l’information aux fournisseurs de services, et contribuera aux efforts de recherche continus par rapport à la transition. Les observations liées à l’expérience vécue des conjoints de vétérans libérés pour raisons médicales fourniront des renseignements qui contribueront à améliorer et à adapter les programmes et les services fournis aux membres des FAC libérés pour raisons médicales, aux vétérans et à leur famille.

Processus

L’étude comporte deux phases :

  • La phase I consiste en un sondage en ligne réalisé par le BOV qui devrait prendre environ 30 minutes;
  • La phase II consiste en une séance de discussion d’une journée qui aura lieu en octobre avec tout au plus 15 participants. Au besoin, une deuxième séance sera organisée.

L’étude comprendra des questions au sujet de votre expérience personnelle au cours de la transition à la vie civile, notamment en ce qui concerne les difficultés auxquelles vous avez été confronté et le côté positif de votre expérience comme conjoint.

Présélection et sélection pour la phase I

Les participants volontaires recevront un questionnaire de présélection pour s’assurer qu’ils satisfont aux critères de présélection suivants :

  • s’identifient comme le conjoint d’un vétéran libéré des FAC pour raisons médicales entre 2006 et 2016;
  • estiment que le vétéran a réussi sa transition;
  • étaient dans une relation conjugale avec le vétéran avant et après la libération.

Tous les participants volontaires qui satisfont aux critères de présélection seront invités à prendre part à la phase I, soit le sondage en ligne.

Sélection pour la phase II

Un nombre maximal de 15 participants à la phase I seront choisis pour prendre part à la phase II (groupe de discussion), dans le but de choisir des participants qui ont des expériences et des antécédents variés, notamment :

  • situation actuelle de la relation avec le vétéran;
  • sexe – femmes et hommes;
  • grade – officier ou MR;
  • type de service – Réserve ou Force régulière;
  • Service – Armée, Marine ou Force aérienne;
  • années de service – entre 11 et 20 ans ou plus de 20 ans de service;
  • représentation régionale à l’échelle du Canada;
  • première langue officielle.

Une date de libération après 2006 était nécessaire pour tenir compte de la série d’avantages offerts aux vétérans et à leur famille en vertu de la Nouvelle Charte des anciens combattants / de la Loi sur le bien-être des vétérans.

Participation et retrait

Vous êtes libre de vous retirer de l’étude à tout moment étant donné que votre participation est volontaire et confidentielle.

Souhaitez-vous participer à l’étude? Veuillez nous faire parvenir directement un courriel d’ici le 17 août 2018 à l’adresse ovo.communication.bov@canada.ca. Nos chercheurs communiqueront avec vous dans les trois jours ouvrables suivants.

— 30 —

Date de modification :